f

Comment devenir Consultant Digital ?

Bonjour à tous! Aujourd’hui je vais tenter de répondre à toute une série de questions que l’on m’a posée sur le métier de consultant digital (formation, salaire, quotidien etc.). Petite dédicace à Rim qui va prochainement commencer sa reconversion pour se mettre à son compte et qui m’a posé ces différentes questions.

Qu’est ce qu’un consultant digital ?

Un consultant digital est une personne en charge du développement d’une marque sur Internet. On l’appelle aussi consultant Web Marketing. Si vous souhaitez plus d’informations sur les métiers de l’Internet, je vous invite à lire mon article sur le sujet : les métiers de l’internet.

Quelle formation effectuer pour devenir consultant digital ?

La formation la plus classique est une école de commerce avec une année de spécialisation dans le web. Sinon, en tant qu’autodidacte ou pour une reconversion vous pouvez suivre une certification en ligne via openclassroom ou encore skillshop de Google (pour apprendre Google adwords ou encore analytics). Aussi, il existe les écoles 100% digitales tels que hetic ou digitalcampus pour celles que je connais etc.

Quelles sont les différentes compétences du consultant digital ?

Le consultant digital peut parfaire ses compétences tout au long de sa carrière. Voici un listing non exhaustif des compétences possibles d’un consultant digital :

  • Emailing (mise en page, identification des cibles et copywriting des emails ou newsletter d’une marque).
  • CopyWriting (création éditoriale du contenu d’un site Internet)
  • Analyse de trafic (Création des tunnels de vente, A/B testing, suivi et analyse du trafic pour comprendre comment convertir au mieux les internautes en clients.)
  • Référencement (optimisation de la visibilité d’un site sur les moteurs de recherche (Opti technique, éditoriale et de linking.)
  • Publicité en ligne (Identification des cibles, verbatims, stratégie, suivi des réalisations graphiques et artistiques, mise en place, optimisation et reporting)
  • Réseaux sociaux (stratégie de community management, planification des posts, suivi et réponses aux interactions, reporting).
  • Relation externes (Gestion des relations presse, blogs, influenceurs etc.)
  • Gestion de projet (pour la création ou la refonte d’un site Internet, campagne publicitaire, référencement mobile etc.)

Quel est le statut d’un consultant digital ?

Le consultant digital peut travailler directement pour une entreprise on dit qu’il travaille chez l’annonceur ou être en mission de conseil pour lui (en tant qu’indépendant ou au sein d’une agence). Son statut peut donc être employé, en autoentreprise pour commencer et en SASU ensuite.

Quel est le quotidien d’un consultant digital en freelance ?

Je vous donne mon quotidien en tant que freelance depuis 10 ans. Je me lève généralement vers 8h et je commence à travailler vers 9h. J’ai été par moment dans mes propres locaux avec des collègues, tantôt de chez moi ou en coworking avec d’autres freelances. Mes tâches ce scindent généralement en deux soit je travaille pour mes clients (prestation de référencement ou de community management) soit je travaille ma communication (rédaction d’articles sur mon métier, linking, atelier, salons, démarchages, réponses à des prospects etc). Je mets l’accent sur une des tâches en fonction de la situation. Il y aussi les démarches administratives mais ce sont des tâches minimes au quotidien.

Quel est le quotidien d’un consultant digital en agence ?

Pour avoir aussi travailler en agence. Je dirai que le quotidien est similaire moins la partie prospection. En effet, en agence l’objectif est de se concentrer sur le métier et la satisfaction du client. Il y a aussi d’autres aspects tel que la cohésion d’équipe, la culture d’entreprise et beaucoup plus de reporting. En effet, il y a les reporting pour les clients mais aussi pour les reporting au sein de l’agence. Quand vous êtes en contact direct avec votre propre client, le plus important est la relation de confiance et les résultats.

Quel est le quotidien d’un consultant digital chez un client ?

Chez un annonceur, le consultant digital en charge de faire le lien entre les équipes internes (stagiaire, commerciaux RH etc.) et externes (agences web, organisateur d’évènements etc.). Son expertise l’aide à gérer au mieux les projets digitaux et il fait généralement appelle à des prestataires externes lorsqu’il n’a pas les compétences ou qu’ils achètent des services de visibilité (publicité, influenceurs, création spécifique etc.)

Quelles sont les qualités nécessaires pour devenir consultant digital ?

Quel que soit le statut du consultant digital (freelance, agence ou annonceur), je pense que la qualité numéro 1 est l’adaptabilité. En effet, l’objectif dans tous les domaines est la réussite du projet et généralement cela ne passe pas exactement comme prévu. Ainsi garder les objectifs en tête, ne pas lâcher, apprendre et s’adapter sont les clefs qui vous permettront de mener à bien les objectifs que vous vous fixez. L’autre qualité importante pour moi est la curiosité, le web s’est fait en grande partie des autodidactes et la curiosité leur a permis de comprendre d’apprendre et de s’améliorer au quotiden. D’autant plus que dans le digital, tout bouge beaucoup plus vite que dans les autres secteurs et il faut être en veille permanente.

Quelle est la rémunération du consultant digital ?

Au début de sa carrière, un consultant digital a un salaire qui oscille entre 1800 à 2500€ net par mois. Puis au bout de 5 ans d’expérience son salaire est compris entre 2500 et 3500€ net par mois. Après 5 ans d’expérience le salaire peut osciller entre 3500 et 5000€ net par mois.

Pourquoi travailler dans le consulting digital ?

  • Le sujet du marketing digital vous passionne.
  • Vous souhaitez assouvir votre curiosité dans ce domaine.
  • Le secteur est en plein essor depuis 10 ans.
  • Le secteur est jeune et dynamique avec de nombreuses startups, entrepreneurs et freelances.
  • Ce domaine vous permet généralement de travailler d’où vous voulez.
  • La rémunération y est attractive.
  • Vous aimez les lunettes noires épaisses et rectangulaires (l’accessoire typique du consultant digital 😀 )

Conclusion

Cela fait 10 ans que je fais ce métier et même si la solitude du freelance peut parfois peser, je ne regrette jamais de travailler dans ce domaine passionnant.